Vallaud-Belkacem ose dire que la réforme est inspirée par les enseignants !

Article de Marianne :

(…)

Ce serait drôle, si ce n’était à pleurer. C’est devant la représentation nationale, en réponse au député des Républicains Alain Chrétien, le 26 mai dernier, que Najat Vallaud-Belkacem a osé affirmer que « parce que l’éducation est un sujet sérieux, il faut écouter ce que vous disent les enseignants eux-mêmes car ce sont eux qui, les premiers, ont inspiré cette réforme. ».

Les enseignants ? On en reste pantois… Les enseignants sont d’ailleurs tellement contents de cette réforme qu’ils inspirent, qu’ils se sont précipités pour signer la pétition en soutien à la réforme mise en ligne par le « Collectif pour la réforme du collège » : 2 780 signatures en un mois… Pourtant, l’un des initiateurs de cette pétition est Jean-Michel Zakartchouk, bien connu aux Cahiers pédagogiques et… pilote du groupe de travail sur les programmes de français publiés tout dernièrement. Le SE-UNSA a eu beau inciter par e-mail tous ses membres à signer la pétition : 2 780 signatures…

Un vrai beau et franc succès que ce soutien des enseignants à la réforme qu’ils ont inspirée ! Soutien que Madame le Ministre a d’ailleurs oublié de mentionner dans son billet de blog intitulé « éclairages et soutiens à la réforme du collège – 31 mai 2015 » et où n’apparaît, au demeurant, aucun enseignant du second degré, si ce n’est un professeur d’histoire-géographie et Claire Krepper, enseignante, nous dit-on, et surtout secrétaire nationale du SE-UNSA…

(…)